Sébastien Bourdais aux 500 Miles d’Indianapolis 2017 : Crash d’une légende du sport auto !

Ce week end, samedi 20 mai 2017, lors des essais des 500 Miles d’Indianapolis 2017, Sébastien Bourdais s’est écrasé 230 mph contre le muret. Petit calcul : 230 mph = 370,149 km/h.  Oui vous avez bien lu ! Trois cent soixante-dix kilomètres par heure ! Cent mètres par seconde ! Un tonneau, flanc droit désintégré, roues arrachées, un début d’incendie. Mais un miracle pour le français qui est sorti de cet accident « quasi » indemne.

Le crash en images

Sebastien Bourdais en tonneau à 370 km/h lors des essais des 500 Miles d'Indianapolis

Sébastien Bourdais en tonneau à 370 km/h lors des essais des 500 Miles d’Indianapolis

 

Très rapidement opéré, Bourdais démarre une longue convalescence et s’est empressé de donné de bonnes nouvelles sur Twitter :

 

C’est l’apanage des sportifs de haut niveau : ne jamais rester à terre trop longtemps. A  peine sorti de son opération, Sébastien Bourdais est déjà debout et prêt pour le combat de la rééducation !


N’hésitez pas à lui manifester votre soutien ! Voici son compte twitter : BourdaisOnTrack

Sport Auto : Plus de sécurité, moins de drames

Sur Youtube certains ont remonté le temps pour comparer le crash de Bourdais avec celui de Gordon Smiley en 1982. Le français s’en est tiré avec « juste » quelques fractures. L’américain lui était décédé sur le coup. Sa monoplace s’était désintégrée, le réservoir d’essence avait explosé. Le regretté Gilles Villeneuve avait connu pareil tragédie en F1 la même année, éjecté de sa Ferrari aux essais du Grand Prix de Zolder 1982.

Le champion français doit certainement sa vie et la modération de ses blessures à l’évolution de la sécurité des monoplaces, des pilotes et des circuits.

L’innovation et la sécurité décryptées dans Les 100 Histoires de Légende du Sport Auto

Les 100 Histoires de Légende du Sport Auto racontent et décryptent ces évolutions majeures en matière de sécurité qui ont permis de réduire drastiquement les décès en course et les blessures. Un chapitre est consacré aux innovations, un autres aux accidents qui ont façonné l’Histoire des courses automobiles. Les drames (Ayrton SennaGilles Villeneuve, Didier Pironi) et les rebonds aussi (Alex Zanardi, Philippe Streiff, Nikki Lauda, Mikka Hakkinen). Vous trouverez aussi dans ce livre de nombreuses références au parcours de Sébastien Bourdais, notamment deuxième des Vingt-Quatre Heures du Mans 2011 au volant d’une Peugeot 908.

Allez plus loin avec
Les 100 Histoires de Légende du SPORT AUTO

L’anthologie du Sport Auto en 100 histoires : Les grands pilotes (Michael Schumacher, Alain Prost, Ayrton Senna, Graham Hill, Clark, Kristensen, Loeb,…) et les grandes écuries en F1 (Ferrari, Mercedes, Williams, Lotus,…), les histoires mythiques des 24 heures du Mans et du Dakar, l’argent sous toutes ses formes (sponsoring, salaires,…), les scandales, les triches et la stratégie d’équipe. Les accidents célèbres et tragiques (Cevert, Zanardi, Senna, Webber,…). Une savoureuse mêlée de récits et de portraits à lire et à relier entre amis, en famille et à offrir !

EN SAVOIR PLUS

 

 

Next Post Previous Post

Les 100 Histoires de Légende du 
SPORT AU FÉMININ
LE LIVRE

Les 100 Histoires de Légende du 
SPORT AUTO
LE LIVRE

Les 100 Histoires de Légende du
TOUR DE FRANCE
LE LIVRE

Les 100 Histoires de Légende du
SPORT FRANÇAIS
LE LIVRE

Les 100 Histoires de Légende du
RUGBY
LE LIVRE

Les 100 Histoires de Légende des
JEUX OLYMPIQUES
LE LIVRE